File: socket.7

package info (click to toggle)
manpages-fr 0.9.3-1
  • links: PTS
  • area: main
  • in suites: woody
  • size: 7,052 kB
  • ctags: 4
  • sloc: makefile: 58; sh: 8
file content (547 lines) | stat: -rw-r--r-- 15,472 bytes parent folder | download
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
164
165
166
167
168
169
170
171
172
173
174
175
176
177
178
179
180
181
182
183
184
185
186
187
188
189
190
191
192
193
194
195
196
197
198
199
200
201
202
203
204
205
206
207
208
209
210
211
212
213
214
215
216
217
218
219
220
221
222
223
224
225
226
227
228
229
230
231
232
233
234
235
236
237
238
239
240
241
242
243
244
245
246
247
248
249
250
251
252
253
254
255
256
257
258
259
260
261
262
263
264
265
266
267
268
269
270
271
272
273
274
275
276
277
278
279
280
281
282
283
284
285
286
287
288
289
290
291
292
293
294
295
296
297
298
299
300
301
302
303
304
305
306
307
308
309
310
311
312
313
314
315
316
317
318
319
320
321
322
323
324
325
326
327
328
329
330
331
332
333
334
335
336
337
338
339
340
341
342
343
344
345
346
347
348
349
350
351
352
353
354
355
356
357
358
359
360
361
362
363
364
365
366
367
368
369
370
371
372
373
374
375
376
377
378
379
380
381
382
383
384
385
386
387
388
389
390
391
392
393
394
395
396
397
398
399
400
401
402
403
404
405
406
407
408
409
410
411
412
413
414
415
416
417
418
419
420
421
422
423
424
425
426
427
428
429
430
431
432
433
434
435
436
437
438
439
440
441
442
443
444
445
446
447
448
449
450
451
452
453
454
455
456
457
458
459
460
461
462
463
464
465
466
467
468
469
470
471
472
473
474
475
476
477
478
479
480
481
482
483
484
485
486
487
488
489
490
491
492
493
494
495
496
497
498
499
500
501
502
503
504
505
506
507
508
509
510
511
512
513
514
515
516
517
518
519
520
521
522
523
524
525
526
527
528
529
530
531
532
533
534
535
536
537
538
539
540
541
542
543
544
545
546
547
'\" t
.\" Don't change the first line, it tells man that we need tbl.
.\" This man page is Copyright (C) 1999 Andi Kleen <ak@muc.de>.
.\" and copyright (c) 1999 Matthew Wilcox. 
.\" Permission is granted to distribute possibly modified copies
.\" of this page provided the header is included verbatim,
.\" and in case of nontrivial modification author and date
.\" of the modification is added to the header.
.\" $Id: socket.7,v 1.12 2000/09/15 13:15:26 ak Exp $
.\" Traduction Christophe Blaess <ccb@club-internet.fr> 
.\" 11/06/2001 - LDP-man-pages-1.37
.TH SOCKET 7 "11 juin 2001" Linux "Manuel de l'administrateur Linux"
.SH NOM
socket - Interface Linux des sockets.
.SH SYNOPSIS
.B #include <sys/socket.h>
.br
.IB mysocket " = socket(int " socket_family ", int " socket_type ", int " protocol );

.SH DESCRIPTION
Cette page de manuel documente l'interface utilisateur de l'impl�mentation Linux des
sockets r�seau. Les sockets compatibles BSD repr�sentent
une interface uniforme entre
le processus utilisateur et les piles de protocoles r�seau dans le noyau.
Les modules des protocoles sont group�s en
.I "familles de protocoles"
comme
.BR PF_INET ", " PF_IPX ", " PF_PACKET
et en
.I "types de sockets"
comme
.B SOCK_STREAM
ou
.BR SOCK_DGRAM .
Voir
.BR socket (2)
pour plus de d�tail sur les familles et les types de sockets.

.SH "FONCTIONS DE LA COUCHE SOCKET"
Ces fonctions servent � un processus utilisateur pour envoyer ou recevoir des paquets
et pour faire d'autres op�rations sur les sockets. Pour plus de d�tails, voir
leur pages de manuel respectives.

.BR socket (2)
cr�e une socket,
.BR connect (2)
connecte une socket � une adresse de socket distante,
la fonction
.BR bind (2)
attache une socket � une adresse locale,
.BR listen (2)
indique � la socket que de nouvelles connexions doivent y �tre accept�es, et
.BR accept (2)
fournit une nouvelle socket avec la nouvelle connexion entrante.
.BR socketpair (2)
renvoie deux sockets anonymes connect�es (seulement impl�ment� pour quelques
familles locales comme
.BR PF_UNIX )
.PP
.BR send (2),
.BR sendto (2),
et
.BR sendmsg (2)
envoient des donn�es sur une socket, et
.BR recv (2),
.BR recvfrom (2),
.BR recvmsg (2)
re�oivent des donn�es depuis une socket.
.BR poll (2)
et
.BR select (2)
attendent que des donn�es arrivent ou que l'�mission soit possible.
De plus, les op�rations d'entr�es-sorties standards comme
.BR write (2),
.BR writev (2),
.BR sendfile (2),
.BR read (2),
et
.BR readv (2) 
peuvent servir � �crire ou lire des donn�es.
.PP
.BR getsockname (2)
renvoie l'adresse locale d'une socket et
.BR getpeername (2)
renvoie l'adresse de la socket distante.
.BR getsockopt (2)
et
.BR setsockopt (2)
servent � fixer ou lire des options du niveau socket ou protocole.
.BR ioctl (2)
peut servir pour lirt ou �crire d'autres options.
.PP
.BR close (2)
sert � fermer une socket.
.BR shutdown (2)
ferme un sens de communication d'une socket full-duplex connect�e.
.PP
Le positionnement, ou l'utilisation de
.BR pread (2) 
et
.BR pwrite (2)
avec un d�calage non-nul n'est pas possible sur les sockets
.PP
On peut faire des entr�es-sorties non-bloquante sur les sockets en fixant l'attribut
.B O_NONBLOCK
sur le descripteur de la socket avec
.BR fcntl (2).
Ensuite toutes les op�rations qui devraient normalement bloquer 
se terminent imm�diatement avec l'erreur
.B EAGAIN 
(l'op�ration devra �tre retent�e ult�rieurement).
.BR connect (2) 
renverra
l'erreur
.BR EINPROGRESS .
L'utilisateur peur alors attendre divers �v�nement avec
.BR poll (2)
ou
.BR select (2). 
.PP
.TS
tab(:) allbox;
c s s
l l l.
�venement E/S
�venemt:Poll:Occurrence
Lecture:POLLIN:T{
De nouvelles donn�es sont arriv�es. 
T}
Lecture:POLLIN:T{
Une connexion est �tablie
(pour les sockets orient�es connexion)
T}
Lecture:POLLHUP:T{
D�connexion du correspondant. 
T}
Lecture:POLLHUP:T{
Connexion rompue (seulement pour les protocoles orient�s connexion).
Si on �crit sur la socket, le signal
.B SIGPIPE 
est aussi �mis.
T}
�criture:POLLOUT:T{
La socket a assez de place dans le 
.br
buffer d'�mission pour
�crire de nouvelles donn�es.
T}
Lect/�crit.:T{
POLLIN
.br
POLLOUT
T}:T{
Un
.BR connect (2)
en attente est termin�.
T}
Lect/�crit.:POLLERR:Une erreur asynchrone s'est produite
Lect/�crit.:POLLHUP:T{
Le correspondant � clos un sens de communication
T}
Exception:POLLPRI:T{
Donn�es urgentes arriv�es, le signal
.B SIGURG
est alors envoy�.
T}
.\" XXX not true currently
.\" It is no I/O event when the connection
.\" is broken from the local end using 
.\" .BR shutdown (2)
.\" or 
.\" .BR close (2)
.\" .
.TE

.PP
Une alternative � l'utilisation de poll/select
est de laisser le noyau informer l'application  � propos des
�v�nement par l'interm�diaire d'un signal
.BR SIGIO .
Pour cela l'attribut
.B FASYNC
doit �tre plac� sur le descripteur de la socket
via
.BR fcntl (2)
et un gestionnaire de signal pour
.B SIGIO
doit �tre install� avec
.BR sigaction (2). 
Voir les remarques sur les
.I SIGNAUX
plus bas.
.SH "OPTIONS DES SOCKETS"
Ces options communes � toutes les sockets
peuvent �tre �crites en utilisant
.BR setsockopt (2)
et lues avec
.BR getsockopt (2)
avec le niveau socket positionn� sur
.BR SOL_SOCKET .
.TP
.B SO_KEEPALIVE
Valide l'�mission de messages p�riodiques gardant la socket ouverte pour les sockets
orient�es connexion. Il s'agit d'un attribut entier bool�en.
.TP
.B SO_OOBINLINE
Si cette option est activ�e, les donn�es hors-bande sont plac�es directement dans le
flux de donn�es re�ues. Sinon elles ne sont transmises que si l'attribut
.B MSG_OOB 
est demand� durant la r�ception.
.\" don't document it because it can do too much harm.
.\".B SO_NO_CHECK
.TP
.BR SO_RCVLOWAT " et " SO_SNDLOWAT
Indiquent le nombre minimal d'octets dans le buffer pour que la couche socket
passe les donn�es au protocole
.RB ( SO_SNDLOWAT ) 
ou � l'utilisateur en r�ception
.RB ( SO_RCVLOWAT ).
Ces deux valeurs ne sont pas modifiables sous Linux et la taille de leur argument
est toujours fix�e
� un octet.
.B getsockopt 
peut lire les valeurs, mais
.B setsockopt 
renverra toujours
.BR ENOPROTOOPT .  
.TP
.BR SO_RCVTIMEO " et " SO_SNDTIMEO
Indiquent le d�lai maximal d'�mission ou de r�ception avant de renvoyer une erreur.
Sous Linux ces valeurs sont fix�es dans les protocoles et ne peuvent �tre ni lues
ni modifi�es. Leurs fonctionnalit�s peuvent �tre �mul�es � l'aide de
.BR alarm (2)
ou
.BR setitimer (2).
.TP
.B SO_BSDCOMPAT
Valider une compatibilit� bogue-�-bogue avec BSD. Cela n'est pris en compte que par le
module du protocole UDP et sera supprim� dans le futur.
Dans ce mode, les erreurs ICMP re�ues pour une socket UDP ne seront pas transmises
aux programmes utilisateurs. Linux 2.0 donnait aussi une compatibilit� bogue-�-bogue
pour les sockets raw avec cette option,
mais cela a �t� �limin� dans Linux 2.2. Il vaut mieux corriger les programmes utilisateur
que de valider cet attribut.
.TP
.B SO_PASSCRED
Autorise ou interdit la r�ception des messages de contr�le
.BR SCM_CREDENTIALS .
Pour plus de d�tails, voir
.BR unix (7). 
.TP
.B SO_PEERCRED
Renvoie les authentifications du processus connect� � l'autre extr�mit� de la socket.
N'est utile que pour les sockets
.BR PF_UNIX .
Voir
.BR unix (7). 
L'argument est une structure
.BR ucred .
Seulement valide avec
.BR getsockopt .
.TP
.B SO_BINDTODEVICE
Attacher cette socket � un p�riph�rique donn�, tel \(lqeth0\(rq,
comme indiqu� dans le nom d'interface transmis. Si le nom est une cha�ne vide
ou si la longueur d'option est nulle, l'attachement de la socket au p�riph�rique
est supprim�. L'option transmise est une cha�ne termin�e par un caract�re nul,
contenant le nom de l'interface, la longueur maximale �tant
.BR IFNAMSIZ .
Si la socket est attach�e � une interface, seuls les paquets re�us sur cette
interface particuli�re sont trait�s par la socket. Remarquez que cela ne
fonctionne que pour certains types de sockets, en particulier les sockets
.BR AF_INET .
Ceci n'est pas support� pour les sockets packet (utilisez un
.BR bind (8)
normal dessus).
.TP
.B SO_DEBUG
Activer le d�bogage sur la socket. Seulement autoris� pour les processus avec la capacit�
.B CAP_NET_ADMIN
ou un UID effectif nul.
.TP
.B SO_REUSEADDR
Indique que les r�gles permettant la validation des adresses fournies dans un appel
.BR bind (2) 
doivent autoriser la r�utilisation des adresses locales. Pour les sockets
.B PF_INET
cela signifie que la socket peut s'attacher � n'importe quelle adresse
sauf s'il y a une attente active dessus. Lorsque la socket en attente
est attach�e �
.B INADDR_ANY
avec un port sp�cifique, il n'est pas possible de s'attacher � nouveau
� ce port quelque soit l'adresse locale.
.TP
.B SO_TYPE
Obtenir le type de socket, sous forme d'entier (comme
.BR SOCK_STREAM ). 
Ne peut qu'�tre 
lu avec
.BR getsockopt . 
.TP
.B SO_DONTROUTE
Ne pas �mettre par l'interm�diaire d'une passerelle, n'envoyer qu'aux h�tes directement
connect�s. Le m�me effet peut �tre obtenu avec l'attribut
.B MSG_DONTROUTE
durant une op�ration
.BR send (2)
sur la socket. Il s'agir d'un attribut entier bool�en.
.TP
.B SO_BROADCAST
Fixer ou lire l'attribut broadcast. Lorsqu'il est actif une socket datagramme
re�oit les paquets envoy�s � l'adresse broadcast et peut envoyer des paquets
� ue adresse broadcast. Cette option n'a aucun effet sur les sockets de type
.BR SOCK_STREAM.
.TP
.B SO_SNDBUF 
Fixer ou lire la taille maximale en octets du buffer d'�mission. La valeur par d�faut
est fix�e par le sysctl
.B wmem_default 
et la valeur maximale autoris�e est fix�e par le
sysctl
.BR wmem_max .
.TP
.B SO_RCVBUF
Fixer ou lire la taille maximale en octets du buffer de r�ception. La valeur par d�faut
est fix�e par le sysctl
.B rmem_default 
et la valeur maximale autoris�e est fix�e par le
sysctl
.BR rmem_max .
.TP
.B SO_LINGER
Fixer ou lire l'option
.BR SO_LINGER .
L'argument est une
structure
.BR linger .
.PP
.RS
.nf
.ta 4n 10n 22n
struct linger {
	int	l_onoff;	/* actif */
	int	l_linger;	/* d�lai maximal */
};
.ta
.fi
.RE
.IP
Lorsque ce param�tre est actif, un appel
.BR close (2)
ou
.BR shutdown (2)
ne se terminera pas avant que tous les messages en attente pour la socket aient �t� correctement
�mise ou que le d�lai soit �coul�. Sinon, l'appel revient imm�diatement et la fermeture est
effectu�e � l'arri�re-plan.
Lorsque la socket est ferm�e lors d'un
.BR exit (3),
elle se vide toujours � l'arri�re-plan.
.TP
.B SO_PRIORITY
Fixe la priorit� d�finie par le protocole pour tous les paquets envoy�s sur la socket.
Linux utiliser cette valeur pour trier les files r�seau : les paquets avec une priorit�
�lev�s peuvent �tre trait�s d'abord, en fonction de la gestion des files sur
le p�riph�rique. Pour
.BR ip (7),
ceci fixe aussi le champ IP Type-Of-Service pour les paquets sortants.
.TP
.B SO_ERROR
Lire et effacer l'erreur en attente sur la socket. Uniquement valide pour
.BR getsockopt .
Renvoie un entier. 
.SH SIGNAUX
Lorsqu'on �crit sur une socket orient�e connexion qui a �t� ferm�e
(localement ou � l'autre extr�mit�) le signal
.B SIGPIPE
est envoy� au processus �crivain, et
.B EPIPE
est renvoy�. 
Le signal n'est pas envoy� lorsque l'appel d'�criture
contenait
l'attribut
.BR MSG_NOSIGNAL .
.PP
Lorsqu'on le demande avec l'option
.B FIOCSETOWN 
de fcntl ou l'option
.B SIOCSPGRP 
de ioctl, le signal
.B SIGIO 
est envoy�e quand un �v�nement d'entr�e-sortie se produit. Il est possible d'utiliser
.BR poll (2)
ou
.BR select (2)
dans le gestionnaire de signal pour savoir sur quelle socket l'�v�nement s'est produit?
Une alternative (sous Linux 2.2) est de demander un signal temps-r�el avec le fnctl
.BR F_SETSIG .
Le gestionnaire du signal temps-r�el sera invoqu� avec le descripteur
de fichier dans le champ
.I si_fd
de
.IR siginfo_t .
Voir
.BR fcntl (2)
pour plus d'informations.
.PP
Dans certains cas (par exemple diff�rents processus acc�dant � la m�me socket),
la condition ayant d�clench� le 
.B SIGIO
peut avoir diparu quand le processus r�agit au signal. Si cela se produit
le processus doit attendre � nouveau car Linux lui renverra le signal
ult�rieurement.
.\" .SH ANCILLARY MESSAGES
.SH SYSCTLS
Les sysctls r�seau des sockets de base sont accessibles avec les fichiers
.B /proc/sys/net/core/* 
ou avec
l'interface
.BR sysctl (2).
.TP
.B rmem_default
contient la taille en octets par d�faut du buffer de r�ception.
.TP
.B rmem_max
contient la taille maximale en octets du buffer de r�ception qu'un utilisateur peut
r�clamer avec l'option
.B SO_RCVBUF
de la socket.
.TP
.B wmem_default
contient la taille en octets par d�faut du buffer d'�mission.
.TP
.B wmem_max
contient la taille maximale en octets du buffer d'�mission qu'un utilisateur peut
r�clamer avec l'option
.B SO_SNDBUF
de la socket.
.TP
.BR message_cost " et " message_burst 
configurent le filtrage par jeton utilis� pour limiter la charge des
message d'avertissement dus aux �v�nements r�seau ext�rieurs.
.TP
.B netdev_max_backlog 
Nombre maximal de packets dans la file d'entr�e globale.
.TP
.B optmem_max
Taille maximale par socket des donn�es de service et des donn�es de contr�le utilisateur
comme les iovecs.
.\" netdev_fastroute is not documented because it is experimental
.SH IOCTLS
Ces ioctls sont accessibles en utilisant
.BR ioctl (2):

.RS
.nf
.IB error " = ioctl(" ip_socket ", " ioctl_type ", " &value_result ");"
.fi
.RE

.TP
.B SIOCGSTAMP
Renvoie une structure
.B struct timeval 
avec l'horodatage de r�ception du dernier paquet transmis � l'utilisateur. Ceci permet
des mesures pr�cises de circulation sur le r�seau. Voir
.BR setitimer (2) 
pour le d�tail de la
.BR "struct timeval" .
.\"
.TP
.BR SIOCSPGRP
Fixer le processus ou le groupe de processus auquel envoyer les signaux
.B SIGIO
ou
.B SIGURG
lorsqu'une
op�ration d'entr�e-sortie
asynchrone s'est termin�e ou si des donn�es urgentes sont disponibles.
L'argument est un pointeur sur un
.BR pid_t . 
Si l'argument est positif, on envoie le signal � ce processus. S'il est n�gatif
on l'envoie au groupe de processus dont l'identifiant correspond � la valeur
absolue de l'argument.
Un processus ne peut demande que l'�mission vers lui-m�me ou son propre
groupe, � moins qu'il ait la capacit�
.B CAP_KILL
ou un UID effectif nul.
.TP
.B FIOASYNC
Changer l'attribut
.B O_ASYNC
pour activer ou d�sactiver le mode d'entr�e-sortie asynchrone sur la socket. Le mode
d'entr�es-sorties asynchrones signifie que le signal
.B SIGIO 
ou le signal fix� avec
.B F_SETSIG
est envoy� quand un �v�nement d'entr�e-sortie se produit.
.IP
L'argument est un attribut bool�en entier.
.\"
.TP
.BR SIOCGPGRP
Lire le processus ou le groupe de processus auquel les signaux
.B SIGIO
ou
.B SIGURG
sont envoy�s,
ou z�ro
si aucun n'est configur�.
.PP
Fcntls valides:
.TP
.BR FIOCGETOWN 
Comme l'ioctl SIOCGPGRP.
.TP
.BR FIOCSETOWN
Comme l'ioctl SIOCSPGRP.
.SH NOTES
Linux suppose que la moiti� du buffer d'�mission/r�ception est utilis� pour les structures
internes du noyau. Ainsi les sysctls sont deux fois plus grand que ce que l'on peut
observer directement sur le c�ble.
.SH BOGUES
Les options de socket
.B CONFIG_FILTER 
.B SO_ATTACH_FILTER 
et
.B SO_DETACH_FILTER 
ne sont
pas document�es. Pour les utiliser il est conseill� d'utiliser la
biblioth�que libpcap.
.SH VERSIONS
.B SO_BINDTODEVICE 
a �t� introduit dans Linux 2.0.30.
.B SO_PASSCRED 
est une nouveaut� de Linux 2.2.
Les sysctls sont nouveaux dans Linux 2.2.
.SH AUTEURS
Cette page de manuel a �t� �crire par Andi Kleen.
.SH "VOIR AUSSI"
.BR socket (2),
.BR ip (7),
.BR setsockopt (2),
.BR getsockopt (2),
.BR packet (7),
.BR ddp (7) 
.SH TRADUCTION
Christophe Blaess, 2001.