File: NOTES

package info (click to toggle)
praelector 0.5-1
  • links: PTS, VCS
  • area: main
  • in suites: bookworm, bullseye, buster, sid
  • size: 7,364 kB
  • sloc: cpp: 9,647; xml: 73; makefile: 12; sh: 1
file content (163 lines) | stat: -rw-r--r-- 7,339 bytes parent folder | download
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
121
122
123
124
125
126
127
128
129
130
131
132
133
134
135
136
137
138
139
140
141
142
143
144
145
146
147
148
149
150
151
152
153
154
155
156
157
158
159
160
161
162
163
PRAELECTOR -- notes de développement
   mercredi 26 août 2015 - lundi 14 septembre 2015 
   repris le 15 mars 2018, avec le moteur de C11

ARCHITECTURE

    Développer séparément :
    - l'analyse morpho
    - l'analyse syntaxique
    - la syntaxe française
    - l'interface utilisateur

DONNÉES UTILISATEUR : lexique, traductions, règles

    - Lexique modulaire : 
        mettre en place diff-patch, et récrire le lexique et
        modeles.la

    - Pour lemmes.la :
        tigris=tī̆grĭs|miles|tī̆grĭd||is et idis, m.|18
        1 canon comme dans le dictionnaire
        2 si !=, canon avec toutes ses quantités
        3 radical géinitif ou parfait
        4 radical supin
        5 indication morpho (les pos, et ce qui précède les traductions dans le dictionnaire)

    - Pour lemmes.fr :
        liste des traductions. Si plusieurs pos, faire précéder de l'abr. du pos les 
        traductions de ce pos.

TRGROUPE ET SYNTAXE FRANÇAISE

    vendredi 21 septembre 2018
    Réécriture de MotFlechi::trGroupe()
    - remplacer les liste ante et post par des listeѕ de fléchis
    - ajouter à Motfléchi un indice de correction
    - trouver un moyen de rendre aisé l'interface contrôlant cette correction

    Il y a une contradiction dans la chaîne de traduction des règles
    (id tr) et les directives du fichier bin/data/synt.fr.

    Modifier synt.la pour ranger les éléments d'un groupe non seulement selon 
    leur fonction, mais aussi leur POS, ou leur lemme.

LIENS VALIDABLES
    sans que le fléchi de chaque noeud soit encore établi.
    Se produit surtout pour les épithètes et les appositions.
    Dans chaque possibilité, l'accord est possible entre sup est sub.
    Ex. /ultima hora/, au nominatif ou à l'abl. singuliers.
    Un cas typique est celui du nom+épithète au datif ou abl. pluriels.

ENREGISTREMENT DE LA LECTURE D'UNE PHRASE
    - texte de la phrase
    - mouvements : avance, recul, aller au mot n°n
    - requête choisie, par numéro, ou par sup id sub
      mais plutôt par le raccourci clavier.

    - Il faudrait pouvoir charger un corpus de phrases + session
    enregistrée ;
    - et une marque signalant l'hyperlien choisi par celui qui a enregistré
    la session.

RELECTURE D'UNE PHRASE ENREGISTRÉE
    - changer Chaines::affichage : on n'enregistre pas une relecture
    - mettre en valeur par la couleur de fond de la ligne choisie « relire »
    - un lien pour la mise en valeur, occasionnelle ou systématique 
    - « toujours relire » <-> « relire à la demande »

FLEXFR
  - PPP de voir
  - traduction du subj non lié : cedant arma togae
  - flexion de notre-nos, votre-vos, mon-mes, ton-tes
  - consecutus sans traduction.
  - nuptae -> marier
  - denuntiari : annonçant !
  - participe passé des déponents : ortus, a, um : aux. être
  - envisager la traduction du parfait par le passé composé

MORPHO
  - chiffres romains : XX
  - vérifier la dés. -om

SYNTAXE
  - Les contractions et agglutinations : 
    -que ; mecum tecum nobiscum uobiscum : modifier le texte latin avant traitement ?
  - Verberat nos et lacerat fortuna : coord non traduite Verberat et lacerat
  - Bogue : le relatif n'a qu'un antécédent : omnia quae secum ... pauperibus (pas ant.)
  - Le relatif ne devrait pas jouer le rôle de pronom objet.
  - La lecture d'un relatif doit empêcher la liaison d'un fils qui le suit
  - Traiter l'attr du sujet est difficile : Non sunt diuitiae bonum.
  - traiter les interrogatives indirectes
  - épithète d'un (pro)nom non exprimé, typiquement un sujet 1ère ou 2ème personne
    avec un père qui le précède. Idem pour les conj sub. (projectivité)
  - La préposition n'a qu'un régime, la conjonction qu'un verbe
  - Prise en compte de /qui/ adjectif interr. : Ciuium Romanorum quae uoluntas est ?
  - attribut de l'objet : amariorem enim me senectus facit.
  - infinitif sujet : iniuriam persequi non placet.
  - ad + gérondif : ad resistendum me paro.
  - Que faire de l'ablatif absolu ?
  - quater et tricies = trente-quatre fois.
  - tour sum + datif
  - accord de l'épithète dans les traductions ?
  - Chiffres romains
  - Traiter les liens conditionnels : tam ← tamadj ← adj ← quamsubj ← subj
    if (adj->dependDe().contains (tamadj) ...
  - "Nihil tam firmum est, cui periculum non sit etiam ab invalido."
    Très peu de liens repérés !
  - activer le niveau 1 : un lien à contresens est possible : 
    audacia cum magna, quod postea, nomine in Hectoreo, etc.
  - Donner la possibilité de créer de toutes pièces un lien syntaxique ?
  - Ajouter, pour traduire cum + subj impf et PQP, une traduction à l'indicatif.

INTERFACE
  - Comment ajouter un lien non détecté, et saisir une traduction ?
    L'ajout est facilement déclenché par un hyperlien +sub (url m.+.i), mais
    il faut pouvoir
    . désigner le fléchi super ;
    . ajouter éventuellement préposition
    . et surtout, désigner son rang dans la liste des subs.
  - Choix de la traduction d'un fléchi. Jusqu'à présent, "tr. suiv", et un
    messageBox de toutes les tr. Remplacer par une traduction afficher et
    un lien "choisir une tr.".
        . Ne pourra se faire que sur un fléchi choisi ;
        . Si le lien est cliqué, l'interface donne des liens de choix pour les 
          traductions données par lemmes.fr + flexfr, et aussi un lien "nouvelle",
          qui provoque un dialogue de saisie.
  - Mode exercice + solution ?
  - Historique ?
  - Résoudre les différences de genre entre latin et français : dans les liens
    et non dans les morphos.
  - Montrer les parenthèses dans les traductions, mais non hyperliées. 
  - Saisie des données : on peut ajouter une entrée si rien n'est reconnu, mais
    * ajouter une règle syntaxique ;
	* ajouter une entrée même si d'autres sont reconnues.
  - Étudier les couleurs.
  - ? Regrouper les morphos par lemme, pour choisir un lemme et une traduction à fléchir.
    Une fois choisie, la traduction est fléchie pour toutes les morphos, qui n'ont plus
	qu'une traduction à afficher. libCollatinus a été modifiée pour que les
	analyses morphos soient regroupées par lemme, et non par ligne entière.
  - Étudier la possibilité de remplacer QTextBrowser par QWebView.

CODE et DATA
  - Changement de format du champ tr des règles de liens.la. Exemple pour sum + datif
    tr:F P/sum=avoir
  - le champ tr: de lemmata.la pourrait donner des consignes de morpho pour la traduction française.
    Ce serait capital par exemple pour la tr. de la prop. inf.
  - les flèches : "<a href=\"l.g.%3\">&#x2190;</a>" << "<a href=\"l.d.%3\">&#x2192;</a>," 
  - éliminer ui_mainwindow, et placer le tout dans mainwindow.*
  - rationaliser l'affichage avec setStyleSheet = "..."
  - écrire les destructeurs ? si Q_OBJECT ne le fait pas.

SÉMANTIQUE, PHRASÉOLOGIE
   
Pour l'instant, la dimension ontologique se limite à l'hyperonymie et hypo- :
  - 1. on peut lire un livre
  - 2. un poème est dans un livre
  - 3. donc on peut lire un poème
  - 4. non, du papier est dans un livre, et on ne peut pas lire du papier.

Les nœuds de ce réseau sont tous des lemmes, mais on peut imaginer un préfixe *
qui indiquerait que le mot est abstrait.

  - 5. on peut lire un écrit, et un poème et un livre sont des écrits.